top of page
Search

CORRESPONDANCES ANDRÉ MALRAUX ET MOHAMED ZINELABIDINE - extrait de sa Préface par ABDERRAHMAN TENKOUL

- Extrait 1 -

A la lecture des ouvrages de Mohamed Zinelabidine, on ne peut ne pas croire qu'il est en train de s'imposer, incontestablement, comme l'un des penseurs les plus importants à l'époque actuelle. Cela fait quelques années déjà qu'il est passionnément investi dans un projet de relecture approfondie traquant les non dits de la pensée occidentale, ses impensées, ses apories et ses contradictions.
Le projet est innovant et de grande envergure. Il va encore plus loin que ce que nous proposaient par exemple quelques intellectuels arabes de renommée mondiale tels : Mohamed Arkoune, Abdelkébir Khatibi, Edward Saïd et Abdelwahab Meddeb. D'une part, il vise à mettre en évidence les limites d'un certain nombre de courants d'idées et d'épistémès qu'on considérait (au regard de certaines figures totémiques qui les incarnent) comme incontournables quant à l'approche des réalités de notre temps. D'autre part, il s'attèle à baliser la voie vers un horizon de pensée autre - tournées vers l'avenir et ses lueurs d'espoir. Il le fait avec rigueur, érudition et un sens critique poignant récusant toute allégeance à une quelconque doctrine, à une quelconque doxa.
Extrait 1 de sa Préface de l'ouvrage : CORRESPONDANCES ANDRÉ MALRAUX ET MOHAMED ZINELABIDINE
Extrait 1 de sa Préface de l'ouvrage : CORRESPONDANCES ANDRÉ MALRAUX ET MOHAMED ZINELABIDINE
 

ABDERRAHMAN TENKOUL


Ancien Président de l'Université Ibn Tofail et Président de la CPU, Doyen de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de l'Université EUROMED - Fès - Maroc

Extrait de sa Préface de l'ouvrage













 

- Extrait 2 -

... On déduit de cela que l'important défi pour Mohamed Zinelabidine, en s'attaquant l'épistémologie contemporaine, dans une double visée de mise à plat et de réédification, est de placer tout particulièrement le savoir au service de la cité indépendamment de ses frontières identitaires d'appartenance. Ce qui constitue à notre égard l'expression d'un engagement éthique et politique décisif. Car il semble clair aujourd'hui que sans un tel usage du savoir, à la fois libre et audacieux, le monde deviendra sans doute encore plus cynique et brutal. Une question importante me semble cependant inévitable : d'où tient Mohamed Zinelabidine cet engagement éminemment humaniste ? Pour l'avoir connu depuis la fin des années quatre - vingt, je peux affirmer que c'est dans le champ de la culture qu'il s'est toujours appliqué à forger ses « armes miraculeuses ». Entendre par là sa posture singulière de chercheur sur l'art et l'esthétique, son style de travail assidu sur la patrimoine et l'héritage civilisationnel, sa conception originale de la pensée et du rôle crucial qu'elle est appelée à jouer actuellement, sa pratique rigoureuse du terrain auprès de celles et de ceux qui y sont impliqués...?
Extrait 2 de sa Préface de l'ouvrage : CORRESPONDANCES ANDRÉ MALRAUX ET MOHAMED ZINELABIDINE
Extrait 2 de sa Préface de l'ouvrage : CORRESPONDANCES ANDRÉ MALRAUX ET MOHAMED ZINELABIDINE
 

ABDERRAHMAN TENKOUL


Ancien Président de l'Université Ibn Tofail et Président de la CPU, Doyen de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de l'Université EUROMED - Fès - Maroc

Extrait de sa Préface de l'ouvrage



17 views0 comments
bottom of page