top of page
Search

LA TUNISIANITÉ AU PLURIVERSEL - extrait de sa Préface par Fathi TRIKI

- Extrait 1 -

...Deviens ce que tu es ! » invite donc à sortir de la réaction, de la médiocrité et à exercer la volonté de puissance. En ce sens, un peuple qui vit dans le sens fort du mot, c'est un peuple qui a pu dépasser le stade de la médiocrité et de la violence. C'est dans ce cadre que Mohamed Zinelabidine a réfléchi, tout au long de ce livre, sur l'identité du Tunisien. Avec force, il dénonce la réaction qui a voulu réduire cette identité a une seule expression fixiste, au demeurant, et qui ne rend pas compte de sa richesse et de son évolution. Toujours dans le cadre de cette vulgate nietzschéenne, l'identité est pensée comme constance à soi et non de soi, c'est dire que le soi est toujours en mutation puisqu'il est temporalité. La Tunisianité est cette volonté de dépassement. Sans entrer dans les détails historiques, l'on peut soutenir que la conscience de la Tunisianité a eu ses prémisses à la deuxième moitié du XIXème siècle quand les intellectuels tunisiens de l'époque bâtissaient les premières pierres de la modernité...
Extrait 1 de sa préface de l'ouvrage : LA TUNISIANITE AU PLURIVERSEL
Extrait 1 de sa préface de l'ouvrage : LA TUNISIANITE AU PLURIVERSEL
 

Fathi TRIKI


Professeur émérite, Université de Tunis

Titulaire de la Chaire UNESCO de « Philosophie pour le monde arabe » et La Chaire ICESCO Repenser le Vivre-ensemble

Extrait de sa préface de l'ouvrage













 

- Extrait 2 -

...Deviens ce que tu es! » invite donc à sortir de la réaction, de la médiocrité et à exercer la volonté de puissance. En ce sens, un peuple qui vit dans le sens fort du mot, c'est un peuple qui a pu dépasser le stade de la médiocrité et de la violence.
C'est dans ce cadre que Mohamed Zinelabidine a réfléchi, tout au long de ce livre, sur l'identité du Tunisien. Avec force, il dénonce la réaction qui a voulu réduire cette identité a une seule expression fixiste, au demeurant, et qui ne rend pas compte de sa richesse et de son évolution. Toujours dans le cadre de cette vulgate nietzschéenne, l'identité pensée comme constance à soi et non de soi, c'est dire que le soi est toujours en mutation puisqu'il est temporalité. La Tunisianité est cette volonté de dépasse-ment. Sans entrer dans les détails historiques, l'on peut soutenir que la conscience de la Tunisianité a eu ses prémisses à la deuxième moitié du XIXème siècle quand les intellectuelles tunisiens de l'époque bâtissaient les premières pierres de la modernité...
Extrait 2 de sa préface de l'ouvrage : LA TUNISIANITE AU PLURIVERSEL
Extrait 2 de sa préface de l'ouvrage : LA TUNISIANITE AU PLURIVERSEL
 

Fathi TRIKI


Professeur émérite, Université de Tunis

Titulaire de la Chaire UNESCO de « Philosophie pour le monde arabe » et La Chaire ICESCO Repenser le Vivre-ensemble

Extrait de sa préface de l'ouvrage



25 views0 comments
bottom of page